Connexion

Récupérer mon mot de passe

Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 75 le Mar 8 Aoû - 4:59
Mumble

Les jardins céleste de Saleron (5p lvl53)

Aller en bas

Les jardins céleste de Saleron (5p lvl53)

Message par Sorolif le Lun 30 Juin - 10:51


Présentation du donjon

Une des règles de ce donjon est de se suivre de près, car si les boss ne présentent pas de difficultés majeures, les montres entre chaque sont particulièrement puissants.

Le principe des jardins de Saleron est simple : le groupe circule de plateforme en plateforme, et doit affronter des boss et des vagues de monstres pour pouvoir aller à la plateforme suivante.

Il y a quatre plateformes principales, connectées entre elles par de plus petites. Chaque plateforme principal contient une épreuve, un boss à battre. Les autres contiennent soit des monstres impoutrables, soit des monstres à tuer, soit des cristaux.




Les cristaux

Sur certaines plateformes, vous trouverez des cristaux possibles à briser. Chaque cristal donne un buff de puissance, de vie ou de mana. Vous ne pouvez avoir qu'un unique buff à la fois. Les cristaux repop assez rapidement, vous pouvez donc prendre votre temps pour choisir.



Echauffement

Ce petit vaurien amateur de plantes (on se demande lesquelles) fera pop plusieurs petits copains. Sans danger véritable, il suffira de se focaliser dessus pour mettre fin à son délire.



Premier boss : les fantômes du passé

La première épreuve de Saleron vous fera rencontrer aléatoirement un boss que vous avez déjà affronté par le passé, parmi la liste suivante :

Karasha



On ne l'avait pas assez vu, le voilà encore. Il est parfaitement identique à celui d'Akasha's Hideout (lvl 50), en un peu plus puissant. En revanche, ses trois mots de pouvoir, qui normalement ne lancent qu'un debuff de groupe, provoqueront un wipe. Il faut donc le descendre très vite.

Terkasia


Le boss final des Refuge des cultistes (5p lvl35) en plus puissant, évidemment. La stratégie est strictement la même que dans le donjon d'origine, à ceci près qu'elle est un peu plus rapide. Attention aux stuns provoqués par son AOE de foudre.

Volperon et Tirania


Vous vous souvenez d'eux ? Les nobles vampires dirigeant le Manoir sinistre (5p lvl27). Cette fois, vous les avez tous les deux à la fois. Tirania (la femme) fait pop des adds et empoisonner le groupe, et son cher mari ciblera quelqu'un au hasard pour lui envoyer un debuff qui, s'il arrive à terme, retirera 90% de PV. Rien de nouveau sous le soleil, ils sont clairement les plus simples à battre.

Prions et prêtres

La plateforme qui suit le boss fait partie de celles où il faut esquiver les monstres. Ici, des Prions patrouillent dans la salle, il faut la traverser sans les aggro. Attention, car ils ont énormément de PV et tapent très fort. Ils vous suivront dans tout le donjon et ne repop pas, donc pas d'aggro !

Plateforme suivante, cette fois c'est un prêtre Sikandari qui apparaît. Il fera apparaître plein de copains puissants. Il faut se focaliser sur lui avant d'être complètement envahi. Le tank doit être en mouvement, le healer au taquet sur les heals AOE.

A 50% de PV, il fera pop des cristaux rouges qui buffent les monstres autour d'eux, donc attention à ne pas l'amener dans leur zone. Si vous allez assez vite, vous ne devriez pas prendre trop cher. Pour rappel : les vagues de mobs ont généralement pour but de tuer le tank, priez pour lui !



Deuxième boss : Barat-kyul


Deuxième plateforme principale, nous avons affaire à un géant un peu seul. Sa strat est similaire à celle d'un géant classique : pas devant, attention aux charges et aux AOE distantes qu'il peut lancer, préférez vous tenir dans son dos.

A 30% de ses PV, il appelle ses deux mignons petits animaux de compagnie, Sagerith et Nuverith, deux Basiliks. Il s'agit en principe de les tuer avant de s'occuper à nouveau du boss, en endormant ce dernier le temps que. Certains tanks préfèrent prendre les 3 d'un coup ^^. L'invocation des adds est possibles à empêcher en stun ou dodo le boss au bon moment, mais il réessaiera à 15%.



Spécialisation tanking du heal

La salle suivant contient un iskaragard rouge, qui fera pop plein d'autres en bleu. La strat la plus simple consiste à laisser le heal prendre l'aggro et courir avec la masse de mobs pendant que vous vous occupez du rouge le plus vite possible. Trois cristaux présents dans la salle font pop les mobs en boucle, il faut donc le tomber rapidement avant d'être submergés !

La salle suivante est bâtie sur le même principe : des mobs, en moindre quantité, et un cristal central qu'il faut DPS rapidement pour ne pas être envahis. Accessoirement, la vitesse de pop est assez faible, on peut donc s'occuper du prêtre eldritch pour obtenir quelques loots.



Troisième boss : aléatoire

Trois boss peuvent tomber ici :

Aileak


Un fimbrilisk dans toute sa splendeur, attention à ses charges et ses attaques frontales assez larges.

Crosendi


Un général ossugon sans talent. A 35% de PV, il passe en enrage et fait pop continuellement des adds. Il faut donc le dps rapidement, voire assurer un off-tank pour les adds, mortels pour le main tank.

Zelvictus


Un dragon, enfin ! Comme tous les dragons, assez chiant car il bouge beaucoup, et a un souffle assez puissant. Pour les CAC, attention à son AOE qu'il lâche parfois autour de lui, prévisible lorsque vous voyez des écailles s'envoler au dessus de lui et tournoyer. L'AOE persiste, DOT et fait très mal, donc gare aux placements.



Rage Against the Machines

Les deux plateformes suivantes suivent un principe que vous connaissez bien désormais : un mob clé à buter pour faire dépop le reste. Un berserker rouge et ses imps sur la première, un duo de slayers dans la suivante. Attention à la deuxième plateforme, des tours lasers tournantes sont installées et font très mal.



Dernier boss


La encore, il y a de l'aléatoire. Les trois boss pouvant apparaître sont des dracoloths, chacun ayant une stratégie identique mais quelques variances dans les debuff :

  • Adryssir : Silence (ou debuff mana ?)
  • Mektryssir : Anti regen pv
  • Valktryssir : DOT de poison qui se transmets aux joueurs proches (impossible à dispell)

Comme toujours, les dracoloth sont très mobiles, donc assez lourds.

A 70%, le boss fait pop des tours laser, et d'autres de plus à 30%, tous en cercle dans la salle.

A 50%, un message apparaît : “Someone has stolen a key from the Talon of Saleron.” A ce moment, vous avez dix secondes pour trouver un petit croco et son sac à dos et le tuer. Il a une chance de looter une clé dorée pour accéder au boss bonus.



Boss optionnel


Si vous avez obtenu la clé dorée, vous pouvez accéder à un second téléportail (en plus de celui qui permet de sortir), pour affronter le vrai boss final du donjon : Laknerus, un véritable dragon.

Ce boss fonctionne comme la plupart des dragons, mais il passera tout le combat à se buff à coup de 20% de puissance, et peut stacker son buff indéfiniment. Vous l'aurez compris, il s'agit de le descendre le plus vite possible.



Sources :
avatar
Sorolif
Officier recruteur
Officier recruteur

Messages : 197
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sorolif.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum